Silybum marianum (chardon-Marie)

Cette plante est endémique du continent européen. Elle peut atteindre 70 à 150 cm de haut. Ses inflorescences sont larges, violettes et solitaires.

Parties utilisées :

Fruit

Botanique

Cette plante est endémique du continent européen. Elle peut atteindre 70 à 150 cm de haut. Ses inflorescences sont larges, violettes et solitaires.

Constituants

Riche en silymarine (principalement en silybine A et B, isosilybine A et B, silychristine et sildianine), en flavonoïdes (apigénine, chrysoériol, naringinine et quercétine) et en huiles grasses.

Interactions possibles

Herbes - Non documenté. Médicaments - Éventuellement avec les œstrogènes et les médicaments glucoronides.

Commentaires

Approuvée par la Commission E (Allemagne) en cas de problèmes de dyspepsie, de foie et de vésicule biliaire. Antioxydante, la silybine élimine les radicaux libres et inhibe la peroxydation des lipides. Diverses activités contribuent à produire les effets de la silymarine sur les maladies du foie. Elle semble par exemple altérer la membrane hépatocytaire externe pour empêcher la pénétration des toxines et stimuler la polymérase A nucléolaire, ce qui entraîne l'augmentation de la synthèse de protéines ribosomales (régénération du foie) et pourrait avoir des effets antifibrotiques, anti-inflammatoires et immunomodulants pouvant s'avérer bénéfiques dans les maladies du foie.

Pharmacopée et autres monographies

BP 2007, Ph Eur 2007, Commission E (Allemagne), USP29/NF24