Pissenlit (Taraxacum officinale)

Taraxacum officinale

Pharmacopée et autres monographies

BHP, phytothérapie, Commission E (Allemagne), médecines naturelles

Parties utilisées :

Racine séchée

Botanique :

Cette plante est endémique d'Europe de l'Ouest, où elle pousse dans les prairies, les champs et les terres en jachère.

Constituants :

Taraxacum contient de la taraxacine, du taraxastérol et de l'homotaraxastérol, des acides gras, des sucres et de l'inuline.

Interactions possibles :

Herbes - Non documenté, Médicaments - Éventuellement avec les substrats de Cytochrome P450 1A2 (CYPIA2), les médicaments glucoronides, les diurétiques d'épargne potassique et les antibiotiques quinolones.

Questions concernant les données de sécurité :

Le pissenlit a le statut de GRAS aux États-Unis : il est « généralement considéré comme sans danger ». On ne dispose pas d'informations fiables suffisantes quant à l'utilisation pendant la grossesse et l'allaitement : éviter d'en ingérer des quantités plus grandes que celles présentes dans les aliments.

Commentaires :

L'utilisation interne de la racine de pissenlit est recommandée en cas de perturbation de l'écoulement de la bile, de perte d'appétit et de dyspepsie, mais aussi pour stimuler la diurèse.

PRODUITS AVEC CET INGREDIENT

Aliment complémentaire contenant du pissenlit, de l'...