Fleurs de molène (Verbascum thapsiforme)

Le nom latin Verbascum est considéré comme une déformation de barbascum, du Latin barba (barbe).

Parties utilisées :

Feuilles, fleurs

Le nom latin Verbascum est considéré comme une déformation de barbascum, du Latin barba (barbe).

Botanique

Cette plante bisannuelle est très répandue en Europe et dans les régions tempérées d'Asie et d'Amérique du Nord. Elle peut atteindre 2 mètres de haut. Ses grandes fleurs jaunes se présentent sous la forme de racèmes apicaux en pointe.

Constituants

Contient environ 3 % de polysaccharides de mucilage hydrosolubles, des flavonoïdes (rutine, hispéridine, diosmine) et des saponines (verbascosaponine).

Interactions possibles

Herbes - Non documenté. Médicaments - Non connu.

Commentaires

Approuvées par la Commission E (Allemagne) en cas de toux/bronchite pour leur activité expectorante et le soulagement des irritations. Les fleurs de molène ont déjà fait la preuve de leur action antivirale, in vitro, contre plusieurs souches de grippe A et B et contre le virus de l'herpès simplex. Leur action expectorante peut être due à leur contenu en saponines. À ne pas confondre avec le solidago (espèce de solidage).

Pharmacopée et autres monographies

BHC 2e Edn., BHP 1996, Commission E (Allemagne)