La griffe du diable (Harpagophytum procumbens)

Le nom botanique Harpagophytum signifie « plante à crochet » en grec, en référence à l'apparence du fruit de cette plante.

Parties utilisées :

Racine secondaire

Le nom botanique Harpagophytum signifie « plante à crochet » en grec, en référence à l'apparence du fruit de cette plante.

Botanique

Originaire d'Afrique du Sud et de Namibie, vivace et touffue, la griffe du diable s'est petit à petit développée dans la savane et le désert du Kalahari.

Constituants

Elle contient des monoterpènes iridoïdes (harpagoside, harpagide et procumbide), des dérivés de phényléthanol (verbascoside) et des oligosaccharides (isoactéoside).

Interactions possibles

Herbes - Non documenté. Médicaments - Éventuellement avec les médicaments anticoagulants/antiplaquettaires, les antiacides (bloqueurs de H2, inhibiteurs de la pompe à protons) et les médicaments antihypertenseurs.

Commentaires

Approuvée par la Commission E (Allemagne) pour les rhumatismes et la perte d'appétit. La griffe du diable possède des propriétés anti-inflammatoires. Elle  diminue les effets de certaines enzymes responsables de l’inflammation. Certaines études montrent que les effets du TNF alpha (molécule pro inflammatoire) sont réduits ou atténués par des composés autres que l'harpagoside. Il a été démontré que le temps d'élimination par les urines chez les chevaux est de moins de 24 heures.

Pharmacopée et autres monographies

ESCOP 2003, BP 2007, Ph Eur 2007, Commission E (Allemagne)

PRODUITS AVEC CET INGREDIENT

Aliment complémentaire sous forme de granulé destiné à...