Calcium

Environ 99 % du calcium (Ca) de l'organisme se trouve dans les os et les dents, et le calcium constitue approximativement 35 % des os des chevaux

Fonction :

Environ 99 % du calcium (Ca) de l'organisme se trouve dans les os et les dents, et le calcium constitue approximativement 35 % des os des chevaux. En outre, il joue un rôle important dans la contraction musculaire et la fonction nerveuse, dans la fonction des membranes cellulaires, dans la coagulation du sang et dans la régulation de nombreuses enzymes. Le squelette sert de site de stockage facilement accessible pour le calcium.

Sources :

Le carbonate, le sulfate et l'oxyde de calcium sont des formes inorganiques courantes du Ca. Les compléments en Ca doivent être mélangés à des céréales ou autres éléments agréables au goût pour contribuer à en garantir l'ingestion. La vitamine D sert d'intermédiaire à l'absorption intestinale du Ca. La digestibilité apparente du Ca avant d'arriver dans le cæcum est plus efficace avec du foin de luzerne qu'avec du concentré.

Besoins quotidiens (NRC, 1989) :

Maintien en bonne santé : 0,04 g de Ca/kg du poids corporel – Jument pendant les trois derniers mois de la gestation : 0,072 g de Ca/kg du PC – Jument allaitante : Besoins en Ca (g) = (0,04 g x kg PC) + (A x kg PC x 1,6 g) (A = 0,032 pendant les trois mois suivant la mise bas ; A = 0,026 à 4-5 mois ; A = 0,020 > 5 mois après la mise bas) – Jeune cheval à l'entraînement : 0,08 g de Ca/kg PC – Cheval mature à l'entraînement : 0,06 à 0,07 Ca/kg PC.

Max : 2 % de l'alimentation. Il est important de pouvoir organiser des sessions d'entraînement en extérieur pour assurer le meilleur développement et la meilleure croissance possible des os (synthèse de vitamine D).

Insuffisance :

Rachitisme et ostéopénie chez les poulains (articulations trop grosses et os longs tordus), ostéoporose, affaiblissement des os et boiterie variable insidieuse chez les chevaux matures. Dysfonctionnement des muscles et du système nerveux.

Excès :

Peu d'effets connus. Os cassants, rachitisme chez les animaux en pleine croissance, ostéomalacie chez les adultes.

Quand les problèmes peuvent-ils apparaître ?

La calcinose peut se déclarer chez les chevaux après consommation de plantes susceptibles d'entraîner ce syndrome : Cestrum diurnum (en Floride) et Tricetum flavescens (en Autriche). Il est toutefois rare de le rencontrer. Les phytates et les oxalates dans l'alimentation se lient au Ca, ce qui a pour effet d'en réduire la disponibilité. Voici quelques exemples d'herbes impliquées dans ce phénomène riches en oxalates : napier, herbe de Guinée, herbe de buffle, herbe Pangola, panic vert, piazzava brésilienne, kikuyu, sétaire, certaines espèces de millet, luzerne. Une alimentation inutilement riche en calcium peut provoquer des ulcères gastriques. Il convient donc de limiter cet apport aux stricts besoins. L'excès de phosphore a un impact négatif sur le métabolisme du calcium. L'hypocalcémie peut se manifester chez les chevaux adultes sous forme de stress après l'effort (spasmes tétaniques, manque de coordination, incapacité à se tenir debout).

PRODUITS AVEC CET INGREDIENT

Aliment complémentaire pour les poulinières et les...

Aliment complémentaire minéral sous forme de granulés...

Aliment complémentaire diététique. Particulièrement...

Aliment complémentaire pour chevaux contenant des...