Soufre

Sous la forme d'acides aminés contenant du soufre, des vitamines B (thiamine et biotine), de l'héparine, de l'insuline et du sulfate de chondroïtine, le soufre représente environ 0,15 % du poids corporel

Fonction :

Sous la forme d'acides aminés contenant du soufre, des vitamines B (thiamine et biotine), de l'héparine, de l'insuline et du sulfate de chondroïtine, le soufre représente environ 0,15 % du poids corporel. Les acides aminés contenant du soufre, la cystéine et la méthionine jouent un rôle considérable dans la composition structurelle de presque toutes les protéines et enzymes de l'organisme. La thiamine intervient dans le métabolisme des glucides, la biotine est une coenzyme qui participe au métabolisme intermédiaire, l'héparine agit comme anticoagulant, l'insuline aide à réguler la glycémie et le sulfate de chondroïtine est essentiel à la santé articulaire. En outre, le soufre est nécessaire à la formation de kératine.

Sources :

Les chevaux doivent subvenir à leurs besoins en soufre sous des formes organiques, comme la cystéine et la méthionine. Si environ 10 à 15 % du total du soufre végétal est inorganique, presque toute la quantité de soufre présente dans les plantes est organique : il se trouve dans leurs protéines. Un apport en protéines alimentaires de haute qualité adéquat (par ex. : farine de soja), c'est au moins 0,15 % de soufre organique.

Besoins quotidiens (NRC, 1989) :

0,15 % de soufre par ration de matière sèche.

Insuffisance :

L'insuffisance en soufre chez les chevaux n'a pas été documentée.

Excès :

Au cours de l'étude menée par Corke (1981), des chevaux nourris par inadvertance avec des fleurs de soufre (> 99 % de soufre) sont entrés en état de léthargie, ont présenté coliques, jaunisses, cyanoses et convulsions, puis sont morts.

Quand les problèmes peuvent-ils apparaître ?

Il est improbable que quelque problème survienne.

PRODUITS AVEC CET INGREDIENT

Aliment complémentaire contenant de la D-biotine, de...

Aliment complémentaire pour chevaux contenant de la...