Huile de poisson

Les huiles de poisson sont riches en acides gras essentiels oméga-3, qui constituent la base de leurs propriétés si intéressantes. Les acides gras essentiels portent ce nom parce que l'organisme en a besoin pour rester en bonne santé, mais ne peut les fabriquer lui-même.

Description :

Les huiles de poisson sont riches en acides gras essentiels oméga-3, qui constituent la base de leurs propriétés si intéressantes. Les acides gras essentiels portent ce nom parce que l'organisme en a besoin pour rester en bonne santé, mais ne peut les fabriquer lui-même. Par conséquent, ils doivent être présents dans l'alimentation des chevaux. Les graisses sont rares dans l'alimentation naturelle des chevaux, et il peut ne pas sembler naturel de leur en donner, mais il a été prouvé qu'un cheval doit ingérer « de bonnes graisses » ou « des graisses cicatrisantes » pour rester en bonne santé. Les acides gras essentiels oméga-3 sont de bonnes graisses et l'huile de poisson en constitue le meilleur apport. Les chevaux doivent équilibrer les acides gras essentiels oméga-6, abondants dans les céréales et leurs produits dérivés. Les acides gras fabriquent des membranes cellulaires : par conséquent, ils jouent un rôle dans l'ensemble des processus de l'organisme à des degrés divers et variés. L'organisme a besoin d'oméga-3 et d'oméga-6. En effet, tous deux présentent des fonctions très différentes, mais tout aussi importantes. Les oméga-3 stoppent les inflammations, tandis que les oméga-6 sont pro-inflammatoires. Pour fonctionner correctement, les deux doivent être bien équilibrés. Si l'organisme a trop peu d'oméga-3, il utilise les oméga-6 pour les remplacer, ce qui peut affecter son fonctionnement. Une alimentation riche en acides gras oméga-6 peut entraîner des réactions inflammatoires inappropriées dans l'organisme en raison de leur nature pro-inflammatoire et sans l'effet d'équilibre des propriétés des oméga-3, qui stoppent les inflammations. On observe chez les chevaux des réactions inflammatoires inappropriées lorsqu'ils présentent de l'arthrite, des réactions allergiques, une fourbure et une hémorragie pulmonaire induite par l'effort (EIPH), chez les chevaux de haute performance.

Propriétés :

• Réduit le risque de fourbure, d'endotoxémie et de blessures au niveau des muscles
• Augmente la production de mucosités dans l'estomac (pour le protéger de l'acidité)
• Apporte les graisses dont les muscles peuvent se servir en les brûlant. Lorsque les muscles brûlent des graisses, ils n'ont pas besoin de brûler des sucres sans oxygène, ce qui a pour effet d'entraîner l'élimination de l'acide lactique, qui peut limiter les performances en course
• Aide le foie et les muscles à stocker du glycogène servant de carburant, et ainsi à améliorer l'endurance et rester performant en course
• Peut contribuer à éviter une hémorragie pulmonaire induite par l'effort (EIPH)
• Participe à la formation d'une robe saine et brillante et contribue au maintien en bonne santé des sabots
• Stimule le système immunitaire des chevaux
• Contribue au bon fonctionnement du système respiratoire
• Préserve la souplesse des articulations
• Répare et maintient en bon état les parois cellulaires
• Contribue à la cicatrisation des blessures
• Préserve la santé du cœur et une bonne circulation du sang
• Possède des propriétés anti-allergiques (ex. : contre les mouches et autres insectes)
• Améliore la fertilité chez l’étalon et la jument

Utilisations possibles :

Elle sert dans de nombreux cas ! Si vous souhaitez que votre cheval soit performant (compétitions, reproduction) d'une manière générale, et l'accès à l'herbe est soumis à des restrictions, la supplémentation en huile de poisson est très utile. En outre, la supplémentation en huile de poisson peut bénéficier à tout cheval présentant une robe et des sabots de mauvaise qualité, des déficiences articulaires ou des blessures sur le corps.

PRODUITS AVEC CET INGREDIENT

Aliment complémentaire pour les poulinières et les...