Musculaire

  • Comment muscler son cheval de la bonne manière ?

    En fonction de la discipline que vous pratiquez, la silhouette de votre cheval ne se modèlera pas de la même manière, et ce serait absolument contre-productif de vouloir donner une allure de dresseur à votre cheval d’endurance !

  • Dorsalgie

    Baisse de performance, inconfort au travail, défense au sanglage, défaut d’engagement des postérieurs, allures étriquées, désunion au galop, raideurs, inconfort lors de la ferrure, … : les dorsalgies du cheval athlète sont bien souvent à l’origine de symptômes frustres, mais bel et bien handicapants.

  • La myosite (Tying up)

    Suite à un exercice plus ou moins intense, votre cheval présente, en rentrant au box, une raideur inexpliquée des postérieurs, il se campe comme pour uriner et transpire abondamment : il y a de fortes chances qu’il fasse une myosite.

  • Préparer son cheval avant le début de la saison de compétition

    Le cheval a des capacités physiologiques et physiques hors normes, grâce à un cœur de très grande taille et des muscles particulièrement efficaces. Mais cette puissante machine qu’est le corps du cheval doit être rigoureusement entraînée pour se développer correctement, surtout après une période de repos avant de reprendre la route des compétitions !