Vitamine K

Les vitamines K existent naturellement sous forme de K1 (phylloquinone) dans les légumes verts et de K2 (ménaquinone) produite par les bactéries intestinales. K3 est la ménadione synthétique.

Description :

Les vitamines K existent naturellement sous forme de K1 (phylloquinone) dans les légumes verts et de K2 (ménaquinone) produite par les bactéries intestinales. K3 est la ménadione synthétique.

Fonction :

La vitamine K est un co-facteur du métabolisme de la glutamine, qui produit les protéines essentielles à la coagulation du sang et à sa régulation, tandis que les autres jouent un rôle dans la régulation de la minéralisation des tissus et la prolifération des cellules.

Sources :

Légumes verts et synthèse des bactéries intestinales. Le fourrage en contient la plus grande concentration et les céréales des concentrations relativement faibles. La vitamine K est absorbée par l'intestin en présence de sels biliaires et d'autres lipides, et stockée dans les tissus.

Besoins quotidiens (NRC, 2007) :

Non déterminés chez le cheval.

Insuffisance :

Perturbation de la coagulation sanguine due à la baisse des facteurs de coagulation dépendant de la vitamine K. Toutefois, on ne dispose que de peu de preuves de l'insuffisance chez le cheval.

Excès :

Les cas de toxicité sont rares, sinon inconnus, dans l'alimentation naturelle. Néanmoins, un apport excessif en vitamine K3 synthétique peut provoquer une toxicité sous la forme d'une insuffisance rénale aiguë, de coliques et d'hématurie, dans des conditions expérimentales ou à la suite d'une injection par voie intraveineuse.

Quand les problèmes peuvent-ils apparaître ?

La vitamine K2 est synthétisée par des micro-organismes dans les intestins en quantité normalement suffisante pour répondre aux besoins des chevaux. Toutefois, cette source peut s'avérer inadéquate pendant les deux premières semaines après la naissance ou dans le cadre d'un traitement prolongé aux sulfonamides (antibiotiques). Selon un unique rapport concernant un seul cheval, une vitamine K antagoniste, le dicoumarol produit dans le foin de trèfle des champs présentant des moisissures, ainsi que d'autres dérivés de la coumarine peuvent réduire la coagulation du sang.

PRODUITS AVEC CET INGREDIENT

Aliment complémentaire pour chevaux enrichi en...

Aliment complémentaire spécialement formulé pour...