L-tryptophane

Le L-tryptophane est un acide aminé essentiel. Cela signifie qu'il doit être obtenu par le biais de l'alimentation en quantité adaptée pour répondre aux besoins de l'organisme, parce qu'il n'est pas synthétisé par l'organisme du cheval

Description :

Le L-tryptophane est un acide aminé essentiel. Cela signifie qu'il doit être obtenu par le biais de l'alimentation en quantité adaptée pour répondre aux besoins de l'organisme, parce qu'il n'est pas synthétisé par l'organisme du cheval. Le L-tryptophane est obtenu par l'hydrolyse des protéines par les enzymes pancréatiques au cours de la digestion.

Fonction :

En plus de son intégration dans les protéines de l'organisme en tant que composant, le tryptophane est connu pour jouer un rôle biologique important, souvent associé aux voies métaboliques en jeu dans le catabolisme du tryptophane. Le tryptophane est le précurseur de la synthèse de sérotonine, un neuromédiateur important associé à l'humeur, à la réaction au stress, au sommeil et à la régulation de l'appétit. Le tryptophane est également nécessaire à la production de niacine (vitamine B3). Il a été prouvé qu'une alimentation faible en tryptophane réduit la consommation d'aliments. La relation entre le tryptophane et la sérotonine est généralement considérée comme le mécanisme en jeu dans l'effet de réduction de l'appétit d'une alimentation faible en tryptophane. De plus, le L-tryptophane participe à d'autres mécanismes, comme la modulation de la sensibilité à l'insuline et la sécrétion de ghréline.

Source :

Chez les chevaux, le L-tryptophane est présent dans les protéines végétales. Le soja en est une bonne source.

Besoins :

Non établi chez les chevaux. Les chevaux reçoivent généralement un apport suffisant en L-tryptophane par le biais de leur alimentation.

Insuffisance :

Les effets de l'insuffisance en acides aminés essentiels sont généralement non spécifiques, et nombreux sont les signes similaires aux effets d'une restriction calorique partielle ou totale. En général, le cheval présentera un retard de croissance, une mauvaise qualité de poil, un retard de croissance des sabots, une perte de poids et un manque d'appétit. La production de lait diminue chez les juments allaitantes. L'insuffisance en tryptophane contribuerait à l'excitabilité des chevaux.

Excès :

Il ne peut y avoir d'excès si l'alimentation est équilibrée. En cas d'apport excessif en protéines, le propriétaire n'aura pas seulement à gérer un excès de L-tryptophane, mais également un excès de protéines entières, entraînant une diminution de la performance, une excrétion d'ammoniac et une augmentation de la consommation d'eau. Au-delà de ce phénomène, l'excès de la supplémentation en L-tryptophane peut réduire la capacité d'endurance et s'accompagner d'un début de fatigue, mais aussi provoquer une anémie hémolytique, s'il est administré par voie orale en quantité trop importante, en raison d'un métabolite toxique dans l'intestin.

Commentaire :

Il ne survient généralement aucun problème si l'alimentation est équilibrée.

PRODUITS AVEC CET INGREDIENT

Aliment complémentaire diététique qui aide à réduire...

Aliment complémentaire riche en oligoéléments,...