L-leucine

La leucine est un acide aminé essentiel. Cela signifie qu'elle doit être obtenue par le biais de l'alimentation en quantité adaptée pour répondre aux besoins de l'organisme.

Description :

La leucine est un acide aminé essentiel. Cela signifie qu'elle doit être obtenue par le biais de l'alimentation en quantité adaptée pour répondre aux besoins de l'organisme. La leucine fait partie de la famille des acides aminés branchés, tout comme la valine et l'isoleucine. Ces trois acides aminés branchés constituent environ 70 % des acides aminés présents dans les protéines de l'organisme. La L-leucine est obtenue par l'hydrolyse des protéines par les enzymes pancréatiques au cours de la digestion. Elle est nécessaire pour la croissance optimale des plus jeunes et pour le maintien de l'équilibre en azote chez l’adulte.

Fonction :

La L-leucine n'est pas seulement une composante des protéines. C'est l'acide aminé essentiel CLÉ dans le métabolisme musculaire. De récentes études scientifiques ont démontré que la L-leucine était unique parmi les acides aminés au regard de son rôle de régulation dans le métabolisme musculaire. Elle contrôle la régulation de la glycémie (taux de glucose dans le sang), participe à la production d'énergie dans les mitochondries cellulaires (organes de production puissants au sein des cellules) pour la contraction musculaire, et constitue un facteur clé dans la stimulation des processus cellulaires en jeu dans la synthèse de protéines des muscles. De nombreuses études se sont concentrées sur l'effet des BCAA sur les neurotransmetteurs du cerveau, qui semblent moduler l'activité de la sérotonine. En cas d'inanition, de stress, d'infection ou de rétablissement après un traumatisme ou une opération chirurgicale, l'organisme mobilise la leucine comme source de gluconéogenèse (synthèse de sucre dans le sang au niveau du foie) pour contribuer au processus de cicatrisation. Par conséquent, il a récemment été suggéré que la leucine pourrait avoir des effets thérapeutiques bénéfiques sur la prévention du gaspillage des protéines ayant lieu dans ces cas-là.

Sources :

La L-leucine atteint les muscles de manière directement proportionnelle à sa consommation dans l'alimentation. Chez les chevaux, la L-leucine et les autres BCAA peuvent se trouver dans les protéines des plantes. Les protéines des produits laitiers, des pommes de terre et du soja en sont des sources extrêmement riches.

Besoins :

Les chevaux ingurgitent généralement suffisamment de leucine par le biais de leur alimentation, mais les chevaux athlètes, les poulains en pleine croissance et les chevaux convalescents ou âgés peuvent tirer profit d'une supplémentation en leucine.

Insuffisance :

Les effets de l'insuffisance en acides aminés essentiels sont généralement non spécifiques, et nombreux sont les signes similaires aux effets d'une restriction calorique partielle ou totale. En général, le cheval présentera une mauvaise qualité de poil, un retard de croissance des sabots, une perte de poids et un manque d'appétit. La production de lait diminue chez les juments allaitantes. L'insuffisance en BCAA peut entraîner un début précoce de fatigue pendant l'effort.

Excès :

Il ne peut y avoir d'excès si l'alimentation est équilibrée. En cas d'apport excessif en protéines, le propriétaire n'aura pas seulement à gérer un excès de leucine, mais également un excès de protéines entières, entraînant une diminution de la performance, une excrétion d'ammoniac et une augmentation de la consommation d'eau.

Quand les problèmes peuvent-ils apparaître ?

En cas d'entraînement et d'activités de compétition sans l'apport journalier nécessaire en protéines dans l'alimentation, le cheval perd du poids et de la masse musculaire, d'une manière globale, ce qui a pour effet de réduire sa performance.

PRODUITS AVEC CET INGREDIENT

Aliment complémentaire particulièrement recommandé...